Texte & photos : Julien Gernez
2022
________________
VOLFA 2022 NG
Préparation aux opérations de haute intensité multispectrale.
  VOLFA est un exercice majeur incontournable de synthèse et de préparation aux opérations de haute intensité à destination de toutes les composantes conventionnelles de l'armée de l'air et de l'espace. Conduit du 26 septembre au 14 octobre depuis la BA118 de Mont-de-Marsan, cette édition 2022 « nouvelle génération » aura permis à une coalition internationale d'évoluer autour d'un scénario complexe dans toutes les dimensions du combat. Pendant trois semaines, ce sont près de 1000 aviateurs français, portugais, grecs, italiens, canadiens, émiratis, américains et espagnols aux commandes d’une soixantaine d'aéronefs qui furent engagés dans cet exercice de grande envergure. Jamais, depuis sa création en 2015, celui-ci n'aura vu un tel accroissement des moyens mis en œuvre ; le contexte géopolitique très tendu du moment n’est sans doute pas étranger au réveil des consciences et à ce net engouement pour ce type d'exercice.
 
Nouvelle génération:
Le VOLFA "nouvelle génération" est un exercice interarmes, interarmées et international organisé de manière multicouche et évoluant dans un cadre multimilieux et multichamps en intégrant toutes les dimensions du combat : air, terre, mer, 3e dimension, cyber (attaque informatique), espace (satellite) ou encore lutte informationnelle (fake-news). Le but étant de s’exercer aux nouvelles menaces, de couvrir le plus large panel de compétences et de satisfaire à de nombreux objectifs de préparation au combat.
Organisé par le Commandement des Forces Aériennes (CFA) et toujours tourné vers l' "Entry Force", VOLFA 2022 était construit autour d'un scénario complexe, très réaliste et évolutif façonné et taillé sur mesure par les experts du renseignement du CECC (Centre Expert du Combat Collaboratif) et dont les premières lignes ont été écrites dès le mois de janvier. Même si l'actualité géopolitique de ces derniers mois a été et continue d'être suivie de très près par nos armées, celle-ci n'a pas eu d'incidence sur l'élaboration du script. Grosso modo, le scénario mettait en scène une crise internationale majeure fictive dans laquelle un pays ami, le Greenland, était attaqué et envahi par son voisin le Redland. Sous l’égide d’une résolution de l’ONU, une coalition internationale était alors constituée afin de libérer le Greenland ; le Blueland (la France), allié du Greenland, prenant alors la tête de cette coalition. Objectif : détruire les capacités offensives et de commandement Redlandaises et repousser l'ennemi hors des frontières du Greenland. 
Suivant ce fil conducteur et au rythme de deux à trois missions par jour, un total de vingt-deux COMAO ont ainsi été réalisées, de jour comme de nuit afin de mettre en exergue l'ensemble du spectre des missions conventionnelles : supériorité aérienne (CAP - Combat Air Patrol, OCA - Offensice Counter-Air), attaque au sol (CAS - Close Air Support, SEAD - Suppression of Enemy Air Defenses), recherche et sauvetage (CSAR - Combat Search and Rescue, PR – Personnel Recovery), reconnaissance (ISR - Intelligence, Surveillance and Reconnaissance, SCAR – Strike Coordination and Reconnaissance), projection de forces ou encore protection (SLOMO pro - Slow Mover protection, HVAA pro - High Value Air Asset protection). Si les grandes lignes du scénario étaient connues des équipages, son évolution était modulée quotidiennement puisque les résultats de chaque COMAO influaient sur la suite des opérations. De ce fait, chaque matin, une mise à jour du scénario était distribuée aux intervenants. 
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Pour les besoins de l'exercice, trois zones d’entraînement ont été mises à contribution : la TSA43 dans le Massif Central, la TSA34 dans le Sud-Ouest ou encore la zone ZENA dans le Golfe de Gascogne, cette dernière étant compatible avec le travail sur Meteor. Afin que les participants des nations étrangères puissent s’habituer à ces espaces aériens, la première semaine était focalisée sur les vols de familiarisation. Celle-ci a ensuite laissé la place à deux semaines dites « Live » comprenant une montée en puissance progressive.
 
Des moyens aériens important :
Que ce soit depuis la base aérienne de Mont-de-Marsan ou bien depuis celles d'Istres, de Cazaux, de Cognac, de Nancy, de Saint-Dizier ou même depuis l'aéroport de Périgueux, de nombreux moyens aériens français et étrangers furent engagés dans cette édition. Ceux de l'armée de l'air et de l'espace étaient considérables avec une dizaine de Rafale, quatre Mirage 2000D, quatre Mirage 2000-5, quatre Caracal, quatre Fennec ainsi que deux C-130, un A400M, un CN-235, un Reaper et un E-3F ; auxquels il convient d'ajouter quatre Alpha Jet, deux Mirage 2000B et quatre autres Rafale dans le rôle des "Red Air" du Redland. Cette force ennemie était également appuyée par des systèmes de défense sol-air Mamba / SA8, des radars, une station de brouillage « Scrib », un brouilleur GPS ainsi que par une frégate multi-missions et des Rafale M de la marine nationale. L'armée de terre prenait également part aux activités avec la participation d'opérateurs de défense sol-air et de troupes aéroportées. Concernant les forces "Red Air", des moyens supplémentaires, cette fois-ci simulés, pouvaient également être injectés dans le déroulé de chaque mission via la liaison de données L16.
Afin de développer les échanges interalliés et d'optimiser l'interopérabilité, plusieurs nations étrangères furent invitées. Celles-ci répondirent massivement à l'invitation du CFA. Ainsi, VOLFA 2022 était marqué par la présence de deux Tornado IDS italiens, quatre F/A-18 Hornet espagnols, deux CC-130J Hercules canadiens, un MC-130J Combat Talon américain, cinq F-16 portugais, quatre F-16 grecs et enfin quatre F-16, un C-17 et un A330 MRTT émiratis. Près d’une dizaine d’autres nations dont l’Australie, le Royaume-Uni, les USA, le Japon, l’Egypte, l’Inde, Chypre et la Géorgie étaient également présentes en tant qu’observateurs afin de profiter du savoir-faire et de l’expertise française en matière de haute intensité et d' "Entry Force".
Si les pilotes de chasse émiratis ont l'occasion de s'entraîner conjointement et régulièrement avec leurs homologues de l'armée de l'air et de l'espace grâce à la présence permanente des Rafale du "Provence" sur la base d'Al Dhafra, c'était en revanche la première fois qu'un détachement des Emirats Arabes Unis participait à un exercice sur le sol français. Les UAE procèdent un total de 78 F-16 dont 56 F-16E monoplaces et 22 F-16F biplaces et tous sont mis en œuvre par les Shaheen Sqn, basés également  à Al Dhafra. Baptisés "Desert Falcon" et spécialement développés pour les UAE, les F-16E/F sont extrapolés des F-16C/D block 50/52 auxquels de nombreuses améliorations ont été apportées (radar AESA, avionique, propulsion, armements, flux de données, electronic warfare, etc...). D'extérieur, hormis leur camouflage clair qu'ils sont les seuls à porter, les "Desert Falcon" sont aisément reconnaissables puisque ce sont les seuls F-16 à ne pas avoir de tube pitot à l'extrémité du radôme.
Lockeed Martin F-16E Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Lockeed Martin F-16E Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Vol tactique à bord d'un A400M :
La coalition internationale ayant subi des pertes, la mission de l'après-midi du jeudi 6 octobre consistait à procéder à un largage de commandos parachutistes en basse altitude, au-dessus du Massif Central, afin de renforcer les troupes. Pour cette mission, cinq avions de transport, trois C-130, un CN-235 et un A400M, pénétrèrent les lignes ennemies en vol tactique à très basse altitude (TBA), afin d’atteindre la zone de largage située en plein territoire contesté. Ce type de vol, qui se déroule au raz du relief, est une question de survie pour les appareils de transport ; il permet d’être moins repérable et d'esquiver plus facilement les menaces potentielles. 
Malheureusement, la visibilité sur zone s’avérant trop mauvaise, le commandant de bord décida de ne pas prendre le risque de larguer les commandos dans ces conditions et d’effectuer un second essai quelques minutes plus tard. Celui-ci étant tout aussi infructueux, le largage fut finalement purement et simplement annulé pour raison de sécurité (il ne faut pas oublier que ce n’est ici qu’un entraînement, en conditions réelles cela aurait été différent). Le pilote fit alors demi-tour en direction de la BA118. La mission étant toujours en cours, le retour vers Mont-de-Marsan s’effectua donc au plus près du sol, toujours en vol tactique, histoire de montrer aux média présents à bord ce que l’Atlas a dans le ventre. Après 2h de vol particulièrement sportif (dont 1h30 de vol TBA), ce fut l’atterrissage sur la BA118.
 
Culturellement très enrichissant, VOLFA aura permis à tous les intervenants d’œuvrer ensemble dans la haute intensité et d’améliorer encore leur interopérabilité afin de se préparer « aux opérations de demain ». Au final, plus de 1100 heures de vol en 557 sorties aériennes auront été totalisées lors de cette édition 2022. Un record.
 
Remerciement au Général de brigade aérienne SABéNé, commandant le CFA, au Colonel GILLES, directeur de l’exercice, au Colonel HERPIN, commandant la BA118, ainsi qu’au Sirpa Air et à la cellule communication de la BA118 pour leur accueil et leur disponibilité lors de cette journée fort enrichissante.
Airbus A400M Atlas - French Air Force - ET 1/61 "Touraine"
Airbus A400M Atlas - French Air Force - ET 1/61 "Touraine"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 2/30 "Normandie-Niemen"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 2/30 "Normandie-Niemen"
Dassault Mirage 2000D - French Air Force - EC 1/3 "Navarre"
Dassault Mirage 2000D - French Air Force - EC 1/3 "Navarre"
Lockeed Martin F-16E Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Lockeed Martin F-16E Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Eurocopter EC-725R2 Caracal - French Air Force - EH 1/67 "Pyrénées"
Eurocopter EC-725R2 Caracal - French Air Force - EH 1/67 "Pyrénées"
Dassault Rafale B - French Air Force - EC 1/30 "Côte d'Argent"
Dassault Rafale B - French Air Force - EC 1/30 "Côte d'Argent"
Lockheed Martin F-16C Fighting Falcon - Hellenic Air Force - 115 PM / 340 Mira "Alepou"
Lockheed Martin F-16C Fighting Falcon - Hellenic Air Force - 115 PM / 340 Mira "Alepou"
Lockheed C-130J-30 Hercules - German Air Force - Binational Air Transport Squadron
Lockheed C-130J-30 Hercules - German Air Force - Binational Air Transport Squadron
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Lockeed Martin F-16F Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Lockeed Martin F-16F Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Dassault Rafale B - French Air Force - ETR 3/4 "Aquitaine"
Dassault Rafale B - French Air Force - ETR 3/4 "Aquitaine"
General Dynamics F-16AM Fighting Falcon - Portuguese Air Force - Esq201/301
General Dynamics F-16AM Fighting Falcon - Portuguese Air Force - Esq201/301
Dassault Mirage 2000D - French Air Force - EC 2/3 "Champagne"
Dassault Mirage 2000D - French Air Force - EC 2/3 "Champagne"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 2/30 "Normandie-Niemen"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 2/30 "Normandie-Niemen"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 3/30 "Lorraine"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 3/30 "Lorraine"
Dassault Rafale B - French Air Force - EC 1/4 "Gascogne"
Dassault Rafale B - French Air Force - EC 1/4 "Gascogne"
Lockeed Martin F-16F Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Lockeed Martin F-16F Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Dassault Mirage 2000-5 - French Air Force - EC 1/2 "Cigognes"
Dassault Mirage 2000-5 - French Air Force - EC 1/2 "Cigognes"
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
General Dynamics F-16AM Fighting Falcon - Portuguese Air Force - Esq201/301
General Dynamics F-16AM Fighting Falcon - Portuguese Air Force - Esq201/301
Dassault Rafale B - French Air Force - EC 1/4 "Gascogne"
Dassault Rafale B - French Air Force - EC 1/4 "Gascogne"
Eurocopter EC-725R2 Caracal - French Air Force - EH 1/67 "Pyrénées"
Eurocopter EC-725R2 Caracal - French Air Force - EH 1/67 "Pyrénées"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 2/30 "Normandie-Niemen"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 2/30 "Normandie-Niemen"
Lockeed Martin F-16E Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Lockeed Martin F-16E Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 2/30 "Normandie-Niemen"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 2/30 "Normandie-Niemen"
Lockheed CC-130J Hercules - Canadian Air Force - 8 Wing
Lockheed CC-130J Hercules - Canadian Air Force - 8 Wing
Lockeed Martin F-16E Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Lockeed Martin F-16E Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 3/30 "Lorraine"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 3/30 "Lorraine"
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Lockheed Martin F-16D Fighting Falcon - Hellenic Air Force - 115 PM / 340 Mira "Alepou"
Lockheed Martin F-16D Fighting Falcon - Hellenic Air Force - 115 PM / 340 Mira "Alepou"
Dassault Mirage 2000-5 - French Air Force - EC 1/2 "Cigognes"
Dassault Mirage 2000-5 - French Air Force - EC 1/2 "Cigognes"
Lockheed C-130J-30 Hercules - German Air Force - Binational Air Transport Squadron
Lockheed C-130J-30 Hercules - German Air Force - Binational Air Transport Squadron
Dassault Mirage 2000D - French Air Force - EC 2/3 "Champagne"
Dassault Mirage 2000D - French Air Force - EC 2/3 "Champagne"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 2/30 "Normandie-Niemen"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 2/30 "Normandie-Niemen"
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Lockeed Martin F-16F Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Lockeed Martin F-16F Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Airbus A400M Atlas - French Air Force - ET 1/61 "Touraine"
Airbus A400M Atlas - French Air Force - ET 1/61 "Touraine"
Dassault Mirage 2000D - French Air Force - EC 2/3 "Champagne"
Dassault Mirage 2000D - French Air Force - EC 2/3 "Champagne"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 2/30 "Normandie-Niemen"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 2/30 "Normandie-Niemen"
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Dassault Rafale B - French Air Force - EC 1/4 "Gascogne"
Dassault Rafale B - French Air Force - EC 1/4 "Gascogne"
Casa CN-235M-200 - French Air Force - ET 1/62 "Vercors"
Casa CN-235M-200 - French Air Force - ET 1/62 "Vercors"
Lockeed Martin F-16F Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Lockeed Martin F-16F Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Dassault Rafale B - French Air Force - EC 1/4 "Gascogne"
Dassault Rafale B - French Air Force - EC 1/4 "Gascogne"
General Dynamics F-16AM Fighting Falcon - Portuguese Air Force - Esq201/301
General Dynamics F-16AM Fighting Falcon - Portuguese Air Force - Esq201/301
Dassault Rafale B - French Air Force - EC 1/30 "Côte d'Argent"
Dassault Rafale B - French Air Force - EC 1/30 "Côte d'Argent"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 3/30 "Lorraine"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 3/30 "Lorraine"
General Dynamics F-16AM Fighting Falcon - Portuguese Air Force - Esq201/301
General Dynamics F-16AM Fighting Falcon - Portuguese Air Force - Esq201/301
Lockeed Martin F-16E Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Lockeed Martin F-16E Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Lockheed Martin F-16C Fighting Falcon - Hellenic Air Force - 115 PM / 340 Mira "Alepou"
Lockheed Martin F-16C Fighting Falcon - Hellenic Air Force - 115 PM / 340 Mira "Alepou"
Eurocopter EC-725R2 Caracal - French Air Force - EH 1/67 "Pyrénées"
Eurocopter EC-725R2 Caracal - French Air Force - EH 1/67 "Pyrénées"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 3/30 "Lorraine"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 3/30 "Lorraine"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 2/30 "Normandie-Niemen"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 2/30 "Normandie-Niemen"
Dassault Mirage 2000-5 - French Air Force - EC 1/2 "Cigognes"
Dassault Mirage 2000-5 - French Air Force - EC 1/2 "Cigognes"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 3/30 "Lorraine"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 3/30 "Lorraine"
Dassault Rafale B - French Air Force - EC 1/30 "Côte d'Argent"
Dassault Rafale B - French Air Force - EC 1/30 "Côte d'Argent"
Lockeed Martin F-16E Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Lockeed Martin F-16E Fighting Falcon - United Arab Emirates Air Force - Shaheen Squadron
Dassault Mirage 2000D - French Air Force - EC 2/3 "Champagne"
Dassault Mirage 2000D - French Air Force - EC 2/3 "Champagne"
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 3/30 "Lorraine"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 3/30 "Lorraine"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 3/30 "Lorraine"
Dassault Rafale C - French Air Force - EC 3/30 "Lorraine"
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Dassault Rafale B - French Air Force - EC 1/4 "Gascogne"
Dassault Rafale B - French Air Force - EC 1/4 "Gascogne"
General Dynamics F-16AM Fighting Falcon - Portuguese Air Force - Esq201/301
General Dynamics F-16AM Fighting Falcon - Portuguese Air Force - Esq201/301
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Panavia Tornado IDS - Italian Air Force - 6 Stormo
Lockheed CC-130J Hercules - Canadian Air Force - 8 Wing
Lockheed CC-130J Hercules - Canadian Air Force - 8 Wing
Back to Top