Air Legend 2021
Un show d'exception à Melun-Villaroche.
   Organisé chaque second weekend de septembre depuis le site historique de Melun-Villaroche, Air Legend est un meeting particulièrement intéressant tant qualitativement que quantitativement parlant et dont la reconnaissance ne cesse de grandir au fil des éditions. Malgré une édition 2020 annulée et un contexte sanitaire encore tendu, Air Legend 2021 aura su proposer un plateau exceptionnel et varié ainsi que de nombreuses animations devant plus de 58000 spectateurs. Retour en image sur l’un des plus beaux meetings de l’année.

80 ans d’histoire sur le tarmac :
Depuis sa création en 2018, l’une des forces de ce meeting réside dans la diversité du plateau aérien proposé. Que ce soit en vol ou au sol, il y en a pour tous les goûts, aussi bien pour les amoureux de l’aviation ancienne à piston que pour les férus d’aviation moderne et de métal hurlant.
En ce 80e anniversaire de l’attaque de Pearl Harbor, le thème mis à l’honneur, cette année, était celui de la guerre du Pacifique. Venant des quatre coins de l’Europe, les warbirds de la période 39-45, qu’ils aient été ou non engagés sur ce théâtre d’opération, étaient donc nombreux à s’être rassemblés pour l’occasion. Corsair, P-38, Catalina, P-47, B-25, P-40, Spitfire, P-51, DC-3, Avenger ou encore MS-406, Beech 18, T-6, Stearman, Yak-3 ou bien Yak-11, ils étaient tous là ; la grande majorité étant d’ailleurs présentée en vol.
Parmi tous ces avions iconiques, il convient de noter la présence de non pas un, mais de trois Corsair. Avec ses courbes si particulières et aussi grâce à la série télévisée « Les Têtes Brûlées », le F4U Corsair est l’un des avions les plus populaires du second conflit mondial. L’organisation réussit le tour de force d’en faire venir trois exemplaires et de les présenter tous trois en vol ; celui de la collection Salis basé à La Ferté-Alais, celui de The Fighter Collection basé à Duxford au Royaume-Uni et enfin celui des Flying Bulls basé Salzbourg en Autriche. Parmi les warbirds les plus attendu de cette édition, figurait le P-47D Thunderbolt « Nellie B ». Unique en Europe, celui-ci était présenté au sein de l’équipe des Ultimate Fighters, une patrouille hétéroclite composée en plus du P-47, d’un Spitfire, d’un P-51D et d’un Buchon (construction sous licence espagnole du BF-109). C’était la première fois que les Ultimate Fighters évoluaient en France.
En hommage à Antoine de St Exupéry et au 75è anniversaire de la parution du Petit Prince, le spectacle aérien était clôturé chaque jour par un vol en formation de la patrouille de France avec le P-38 des Flying Bulls. Ce Lightning, particulièrement rutilant, est également le seul avion de ce type en état de vol en Europe. À noter que dans le cadre de cet hommage, les Alpha Jet de la PAF arboraient tous une petite décoration sur la base de la dérive issue de l’ouvrage de St Ex.
La période post-45, notamment la guerre de Corée, n’était pas oubliée avec la présentation d’un Skyraider, de plusieurs T-28 et d’un F-86 Sabre.
Tous ces avions d’exceptions au riche passé historique côtoyèrent le temps d’un weekend des aéronefs bien plus modernes, mais tout aussi exceptionnels. Là encore, il y avait de quoi faire puisque nos armées, emmenées par l’armée de l’air et de l’espace et la marine nationale, alignaient une belle collection d’aéronefs : Rafale M, Atlantique 2, NH90, Falcon 10 et Alouette III de la part des marins et Patrouille de France, Rafale Solo Display, A400M Tactical Display, EVAA, Gusto Tactical Display, Alpha Jet, PC-21, Rafale et Fennec du côté des aviateurs. La présence des Gusto de l'escadron de chasse 2/5 "Île-de-France" marqua un retour bienvenu des Mirage 2000B/C sur la scène dynamique des meetings aériens après une absence de plus de dix ans. Un retour éphémère certes, mais Oh combien plaisant.
 
Un meeting vivant et proche du public :
À Melun-Villaroche, la zone ouverte au public représentait plus de 210 000 m². Bien que drainant plusieurs dizaines de milliers de spectateurs sur le weekend, cet espace important permit aux très nombreux spectateurs de respecter une certaine distanciation et ainsi de pouvoir profiter pleinement du spectacle dans les meilleures conditions. Durant une bonne partie de la matinée, la flightline était ouverte au public afin que tout un chacun puisse approcher et admirer sous tous les angles les aéronefs qui prendront part aux démonstrations de l’après-midi. Hormis dans les airs, le spectacle était aussi assuré au sol avec la présence de musiciens et de chanteuses ou encore d’un village historique qui tous nous plongeaient dans les années 40’. Plusieurs dizaines d’acteurs en tenue et accompagnés de véhicules d’époque, rejouèrent quelques scènes d’ambiance devant les avions historiques présents sur le tarmac.
Mais ce qui est pour moi le must de ce meeting réside dans le fait que les aéronefs les plus intéressants de la flightline aient été parqués au plus près du publique, permettant ainsi aux visiteurs de pouvoir vivre le meeting au plus près des démonstrateurs et ainsi d’assister aussi bien à la préparation des avions avant vol qu’à l’installation des équipages à bord de leur machine. Une très bonne idée de la part des organisateurs et de la team pistard, il faut bien le souligner.
Pour les photographes, Air Legend est un meetings où les points de vue photographiques sont tout aussi variés qu'intéressants et cela sans pour autant avoir besoin de prendre le pack « spotters » qui au regard du prix atrocement élevé n’apportait ici absolument rien en terme de plus-value photographique le weekend.

L’envergure du meeting Air Legend n’a cessé de grandir depuis la toute première édition. En peu de temps, ce meeting s’est ainsi hissé au rang des plus beaux meetings d’Europe et un des plus attrayants également. Air Legend 2021 aura été pour moi une belle et agréable découverte que ce soit en terme de plateau aérien proposé, conjuguant aviation ancienne et moderne, ou d’organisation générale de l’événement.

Mes sincères remerciements à l’équipe organisatrice du meeting et un très grand merci à toute la team pistard pour leur accueil et pour ces deux belles journées passé en immersion en leur compagnie. Je n’ai qu’une chose à dire : vivement 2022 !

Texte & photo : Julien Gernez

------------------------------

Supermarine 361 Spitfire LF16E

Vought F4U-4 Corsair

Dassault Dornier Alpha Jet E - French Air Force - Patrouille de France

Republic P-47D Thunderbolt

Dassault Mirage 2000B - French Air Force - EC 2/5 "Île-de-France"

North American T-6 GTexan

Yakovlev Yak-3

Vought FG-1D &  F4U-4 Corsair

Dassault Mirage 2000B - French Air Force - EC 2/5 "Île-de-France" / Gusto Tactical Display

Gusto Tactical Display

Lockheed P-38L Lightning

Airbus A400M Atlas - French Air Force - ET 1/61 "Touraine"

Dassault Dornier Alpha Jet E - French Air Force - Patrouille de France

Vought F4U-4 Corsair

Commonwealth CA-13 Boomerang

Lockheed P-38L Lightning & Patrouille de France

Consolidated PBV-1A Catalina

Morane-Saulnier (EKW) D-3801 (MS-412)

Gusto Tactical Display

Dassault Mirage 2000B - French Air Force - EC 2/5 "Île-de-France"

Dassault Mirage 2000B - French Air Force - EC 2/5 "Île-de-France"

Hispano HA-1112 Buchon

Vought F4U-5NL Corsair

Republic P-47D Thunderbolt

Dassault Dornier Alpha Jet E - French Air Force - Patrouille de France

Hispano HA-1112 Buchon

Curtiss P-40N Warhawk

Lockheed P-38L Lightning

Spartan 7W Executive

Supermarine Spitfire

Sud Aviation SA-319B Alouette III - French Navy - 22S

North American T-6 GTexan

Dassault Mirage 2000C - French Air Force - EC 2/5 "Île-de-France" / Gusto Tactical Display

Dassault Dornier Alpha Jet E - French Air Force - Patrouille de France

North American AT-6 Texan

Lockheed P-38L Lightning

Dassault Mirage 2000C - French Air Force - EC 2/5 "Île-de-France"

Yakovlev Yak-3UWP

Dassault Mirage 2000B - French Air Force - EC 2/5 "Île-de-France"

North American T-6 Texan

Vought F4U-5NL Corsair

Patrouille de France

Dassault Falcon 10MER - French Navy - 57S

North American T-28C Trojan

Dassault Rafale C - French Air Force - ETR 3/4 "Aquitaine"

North American B-25J Mitchell

Vought FG-1D Corsair

Dassault Mirage 2000C - French Air Force - EC 2/5 "Île-de-France"

Airbus A400M Atlas - French Air Force - ET 1/61 "Touraine"

North American AT-28D Trojan

Lockheed P-38L Lightning

Dassault Mirage 2000C - French Air Force - EC 2/5 "Île-de-France"

Let C-11 (Yakovlev Yak-11)

Canadair CL-13B Sabre 6

Airbus A400M Atlas - French Air Force - ET 1/61 "Touraine"

Vought FG-1D Corsair

North American T-6G Texan

Dassault Mirage 2000B - French Air Force - EC 2/5 "Île-de-France"

Douglas A-1D Skyraider

Spartan 7W Executive

Sud Aviation SA-319B Alouette III - French Navy - 22S

Gusto Tactical Display

Commonwealth CA-13 Boomerang

Dassault Mirage 2000B - French Air Force - EC 2/5 "Île-de-France"

Dassault Dornier Alpha Jet E - French Air Force

Yakovlev Yak-3UWP

NH Industries NH90-NFH - French Navy

Dassault Dornier Alpha Jet E - French Air Force - Patrouille de France

Back to Top